Les métiers de l’automobile: de nouvelles formation dès 2018

0
39
Scania Academy Erbil, Iraq Photo: Leif Hansson 2012

De nouvelles spécialités seront introduites dans la formation professionnelle dès la rentrée prochaine (2017-2018) ,”en vue de répondre aux besoins des entreprises économiques en terme de main d’oeuvre”, a indiqué, jeudi, ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels.

Dans une déclaration à la presse , Mme Chergou a précisé qu’à partir de la prochaine année (2017-2018), de nouvelles spécialités seront introduites dans la formation continue, “en vue de répondre aux besoins des entreprises économiques en terme de main d’oeuvre”, soulignant à ce propos, que

Les spécialités en question porteront sur le recyclage et récupération des matières plastiques, les mines, l’industrie du textile, ainsi que la fabrication et montage des véhicules, a précisé Mme Akila Chergou, directrice de la Formation continue et des relations intersectorielles au ministère, en marge d’une conférence sur la formation continue à Alger.

Le type de la formation continue est “d’une grande importance  pour l’Algérie, étant en accord avec la politique de diversification des sources de financement de l’économie nationale en dehors des hydrocarbures, de la fourniture de la main d’oeuvre spécialisée, qui est en harmonie avec l’évolution technologique dans le monde”, d’autant plus que l’Algérie a lancé récemment la fabrication et le montage des véhicules, a affirmé Mme Chergou.

En outre et lors d’un débat animé au terme de la conférence, la responsable a rappelé qu’une convention a été signé début avril courant entre l’USTO d’Oran et l’institut MB de Grenoble portant création d’un parcours professionnalisant dédié à l’industrie automobile.

Par ailleurs, Mme Chergou a indiqué que la politique de coopération adoptée par le secteur de la formation professionnelle ” avait permis, à ce jour, de signer plus de 14 conventions-cadre dans le secteur économique, ayant débouché sur la signature, au niveau local, de plus de 11 000 conventions spécifiques qui ont permis la formation de plus de 600 000 travailleurs “.

A ce titre, Mme. Chergou a précisé que le secteur de la formation continue prévoit prochainement la signature de 5  conventions, en vue de déterminer les besoins de 5  autres secteurs dans le domaine de la formation, y compris le tourisme, l’artisanat, l’industrie, la poste et TIC, l’environnement, ainsi que la santé et la réforme hospitalière.