Protestation des producteurs de tomate industrielle à Guelma

0
13

Plusieurs centaines de producteurs de tomate industrielle se sont rassemblés mardi devant le siège de la wilaya pour réclamer l’intervention d’urgence des autorités locales pour trouver une solution au problème du déficit en eau qui menace leur récolte.

Venus de diverses communes, les protestataires qui sont membres de l’association de wilaya des producteurs de la tomate industrielle assurent que leurs plantations de tomate n’ont été arrosés depuis 15 jours en raison de l’arrêt du pompage vers leur périmètre irrigué des eaux du barrage de Bouhamdène dont le niveau aurait baissé à moins 15 % cette saison.

Ils ont également souligné que la solution alternative de recourir aux eaux du barrage de Sedrata (Souk Ahras) bute sur des problèmes de perturbation des approvisionnements.

Le mouvement de protestation a démarré de la commune de Boumehra concentrant le plus grand nombre de producteurs de tomate rejoint par les tomaticulteurs des autres communes dont Belkheir, Guelma, Bouchegouf et Hammam Debagh. Son objectif, selon ces producteurs, est de sensibiliser les responsables à la gravité de la situation due au manque d’eau d’irrigation sans laquelle les plants risquent de mourir notamment en cette période cruciale de croissance.

Le directeur des services agricoles par intérim, Sebti Ghedjati, a indiqué que les eaux d’irrigation seront pompées à partir de demain mercredi vers diverses zones de culture de Tomate, affirmant que les autorités de wilaya et du secteur déploieront les efforts nécessaires pour garantir le succès de la saison agricole en cours. Pôle de culture de la tomate industrielle, Guelma a réservé cette saison 4.000 hectares à cette spéculation avec un objectif de production de 3,217 millions quintaux.