Saïd Bouhadja élu président de l’Assemblée populaire nationale

0
21

M. Said Bouhadja, député du parti Front de libération nationale (FLN), a été élu avec 356 voix, mardi 23 mai, à la majorité président de l’Assemblée populaire nationale (APN) au titre de la huitième législature (2017-2022).

Said Bouhadja, candidat du FLN qui a obtenu 161 sièges lors des dernières élections législatives et qui avait reçu également le soutien de plusieurs autres formations politiques comme le RND (100 sièges), TAJ (20 sièges) et le MPA (13 sièges), était en compétition avec trois autres candidats.

Le candidat Smail Mimoun pour le Mouvement de la société pour la paix (MSP) a obtenu, quant à lui, 47 voix, Lakhdar Benkhellaf pour l’Union Ennahda-Adala-Bina (17 voix) et Ouali Nora pour le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) 10 voix, tandis que 19 bulletins nuls ont été enregistrés.

Saïd Bouhadja, est un cadre dirigeant du parti du Front de libération nationale (FLN), ayant occupé plusieurs responsabilités au sein des structures du cette formation politique. Elu avec une majorité confortable (356 voix), M. Bouhadja succède à ce poste à Mohamed Larbi Ould Khelifa pour la nouvelle législature 2017-2022.

Né le 22 avril 1938 à Skikda, le nouveau président de l’APN est un moudjahid de la wilaya 2 historique à l’Est du pays. Après l’indépendance, Bouhadja a milité au sein de l’organisation de la Jeunesse du Front de libération nationale (JFLN) en tant que membre du secrétariat de la wilaya de Constantine.

Bouhadja qui a été élu député de la circonscription de Skikda le 4 mai dernier, est diplômé en droit de l’université d’Alger. Pour ce qui est de son parcours au FLN, il a été notamment Mouhafed à Bechar, Oran et Annaba. Il a toujours été membre du Bureau politique du FLN, avant d’être désigné porte-parole du parti par l’ancien secrétaire général du FLN, Abdcelaziz Belkhadem. Par ailleurs, il a présidé durant la législature 1997-2002 la Commission des relations extérieures à l’APN.