La révision du code de travail contestée: L’intersyndicale appelle à la grève

L’intersyndicale de la fonction publique ne compte pas se laisser faire devant les nouvelles dispositions contenues dans le texte du projet de loi portant code du travail. Un appel à la grève est lancé, et des actions de rue vont également la ponctuer, selon les délégués du partenaire social.

Selon Meziane Meriane,  responsable du Syndicat national des professeurs de l’enseignement secondaire et technique (SNAPEST), la décision est prise, et les syndicats au nombre de 13 réunis dans l’intersyndicale de la fonction publique, sont désormais déterminés à aller jusqu’au bout de leur quête à faire annuler certaines dispositions, notamment celle concernant la retraite anticipés, considérée comme injustes et non justifiées.

Ainsi, et suite à une réunion tenue dans la matinée de ce samedi 5 novembre au siège du syndicat des praticiens de la santé à Alger, il a été décidé d’appeler à une grève pour les 21, 22, 23 et les 27, 28, 29 novembre, ainsi qu’à des sit in devant les sièges des wilayas le 21 novembre et des sit in régionaux le 23 novembre.